Points d’appel pour alarmes à incendie

Nous avons tous déjà vu un point d’appel manuel, dans les édifices publics, les hôpitaux et les bureaux. Ils nous sont familiers avec leur boîtier rouge vif et leur forme carrée. Il permet à n’importe qui de déclencher l’alarme en cas d’incendie en appuyant sur le bouton central.

Heureusement, le verre n’est plus utilisé car il coûtait cher à réparer et sans doute, blessait les personnes. Des éléments en plastique sont maintenant utilisés et doivent être fermement actionnés pour déclencher l’alarme afin d’éviter les déclenchements accidentels.

Une fois déclenché, il enverra un signal à un poste de contrôle en fonction du protocole établi et peut prendre le relais, qu’il s’agisse d’avertir automatiquement les services d’urgence, une personne surveillant le système ou quelque chose du genre.

Il s’agit d’une autre forme de détection d’incendie qui repose sur les personnes plutôt que sur des capteurs pour détecter la fumée ou la chaleur.

Votre conseiller en protection incendie vous conseillera d’installer le point d’appel dans le cadre d’un système d’alarme incendie, à environ 1,4 mètre de hauteur pour qu’il soit facilement accessible et visible par tous. Les points d’appel manuel sont généralement placés proche des sorties de secours et des cages d’escalier. Ces points d’appel doivent impérativement se trouver à moins de 30 mètres les uns des autres.